Le Son by Les Gens Pressés #2

yes.gif

Enfin !

Tout chaud, bien barré, fièrement indé, follement éclectique comme un frigo post réveillon de Noël, la playlist est de retour pour un deuxième round !

Le rendez-vous sera désormais mensuel et vos recommandations sont bruyamment attendues.

La thématique de ces 16 titres sélectionnés tendrement, comme un cubi chez Lidl une fin de mois : l’amour sexy/collant/fiévreux/distant/sur la fin/ébloui/gênant/apaisé.

mindy.gif

A vos casques…

 

 

Publicités

Le Son by Les Gens Pressés #1

J’apprécie la compagnie des objets sonores singuliers, de ceux qui donnent du relief à chaque instant du quotidien, lequel muterait soudain en une sorte de clip permanent…oui, j’aimerais vivre dans un épisode de « Glee » le temps d’une journée, mais c’est une autre (longue) histoire…

glee directeur gif.gif

Du coup, voici la toute première vraie bande-son des Gens Pressés: élaborée sans aucun fil conducteur particulier cette semaine, si ce n’est la touche « aléatoire » de la bibliothèque musicale universelle, je vous ai sélectionné seize titres pulsants, inattendus et habités, loin du potage mainstream (même si un petit minestrone peut avoir du bon, parfois, hein).

soupe gif.gif

Selon votre ressenti à vous, cher(e) lectrice/lecteur/passant(e), ce pourrait devenir un nouveau rendez-vous bi-mensuel, mensuel, avec ou sans thématique…j’attends donc vos retours avant de plancher sur la prochaine!

 

 

NIGHT KNIGHT / « GOD IS A MOTHERFUCKER »: PREMIER ALBUM

Athènes devra bientôt ériger de nouvelles statues de divinités. A qui l’honneur? Night Knight, la découverte rock la plus excitante de la rentrée.

1

Dès l’écoute de Nadia, l’espace est complètement rempli par la batterie virtuose de Manolis Giannikios, en symbiose avec les riffs et élancées vocales romantiques de Serafeim Giannakopoulos. Minas Liakos (guitare) et Stelios Provis (voix et basse) complètent le (beau) tableau.

2

Le groupe offre un rock authentique, lumineux, d’une incroyable classe. Chaque mélodie est minutieusement ciselée, en mettant un point d’honneur à offrir une place de choix à chaque instrument. Ces titres là respirent l’amitié, une tendresse inouïe pour le bon son.

Leur premier album, God is a Motherfucker sortira ce vendredi 29 janvier chez Inner Ear Records. De mon côté, j’ai installé ma chaise longue en face de chez eux pour les convaincre de jouer en France, très, très bientôt, vous voyez le genre?

Tracklist:

1.Born Again

2.Turned back blues

3.Us

4.Between my legs

5.Crystal rivers

6.The story of a fool

7.God is a motherfucker

8.Hang me out to dry

9.Turn back time

10.Nadia

11.Set it on fire.

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :