La bonne fringue, au bon moment

james bond + girl

La fringue, c’est le maquis dans lequel on se réfugie lorsque plus personne ne nous comprend, la tour d’ivoire nous permettant de nous refaire une meilleure mine, un ego tout neuf. Et chaque occasion, aussi minime soit elle, requiert un doigté absolu, histoire de ne pas opter pour une robe blanche le jour du mariage de votre cousine (que celui qui n’a jamais péché de cette manière…).

Aussi vous, oui vous qui n’a pas envie de passer pour un désespéré en fin de vie depuis votre rupture, vous qui avez envie de clouer le bec au père de votre moitié, ce post a été écrit pour VOUS.

1) Un filtre Instagram, pour un premier date :
Vous avez décroché un rendez-vous, ça y est, adieu pyjama-Nutella ! Bon, ce n’est pas la perfection espérée, mais ça s’en rapproche. Vous hésitez alors pour le costume de Franck Sinatra, la robe futuriste de Whitney Houston période Bodyguard ou la tenue de Tomb Raider… Hum…Attendez une seconde. On parle ici d’un premier date, soit de votre premier rencart depuis votre rupture avec José(e), en septembre 2011 (officiellement 2012), c’est bien cela ?

Notre conseil : ne nous mentons pas : il s’agit de ferrer l’élu(e), peu importe les sacrifices vestimentaires à commettre. Jarretières discrètes et costume bien repassé seront de mise. Surtout, emportez un filtre Instagram avec vous, et ajustez-le bien en face de votre visage. Tout est tellement plus chic en Nashville !

A éviter ? Ne commettez rien d’irréversible : les tatouages, la chirurgie mammaire ou l’extension pénienne peuvent bien attendre quelques jours de plus, si, si !

2) Un slip de secours, pour un premier matin :
Il y a eu une nuit, puis il y a eu ce matin. Vous vous réveillez en un ultime ronflement, avec un sentiment de profonde félicité. Mais l’œil cruel du miroir de la salle de bain vous achève : rouge à lèvres fossilisé sur le front, mascara tel des peintures de guerre barrant les joues, pour elle, bouche barbue bordée d’une mousse séchée pour lui. Les cheveux ? La tignasse d’une sorcière attaquée par des corbeaux, cela vous parle ?

Notre conseil : que la nuit ait été torride, assommante ou acrobatique, n’oubliez pas de régler le réveil suffisamment tôt pour faire un brin de réparations d’urgence. Pour vous et surtout, pour l’autre. Une brosse à dents de voyage et un slip de secours devraient d’ailleurs trouver domicile dans votre sac, de façon perpétuelle.

A éviter ? Le costume De Fursac ou la combi-pantalon compressés dans la boîte à gants ne sont vraiment pas indispensable, mais on n’est pas contre.

3) Le combo petite-laine/jean, pour un brunch :
Ah, fichu brunch de trentenaires. Quelle idée, mais vraiment, quelle idée ont-ils tous de se réunir en bande vers onze heures du matin pour un bagel et deux tranches de saumon se battant en duel sous un litre de café tiède ? Pourtant, votre nouvel(le) élu(e) a cru bon de vous y convier, histoire de vous prouver le délice de l’exercice. Vous vous souvenez de votre régime actuel à base de soupe et sole en papillote et vous pleurez doucement, à l’intérieur de vous.

Notre conseil : on privilégiera plutôt une tenue cosy et décontractée, comme un pull tout doux et un jean, histoire d’ajouter une pointe de sérénité au cœur de cette fiesta de la bouche pleine.

A éviter ?  Les talons hauts, les souliers dit péniches pour ces messieurs car le spectacle d’une rondelle de bacon coincé à leur extrémité risque d’être rédhibitoire pour un coït ultérieur. Et reposez-moi ces pancakes choco-confiture-beurre demi-sel, cela devient lassant, vraiment…

4) Des fripes, pour un déjeuner chez les beaux-parents ?
Oui, les beaux-parents sont des personnes (oh, qui a dit vampires ?) formidables. Elles trouvent toujours le moyen de convaincre leur rejeton de vous inviter à un repas dominical et vous questionnent sur votre avenir sans même que vous le réalisiez, en général à la troisième bouchée de rôti (pourquoi toujours du RÔTI?). Tandis que vous tentez de les convaincre que le métal progressif est un secteur d’avenir, vous réalisez que votre sweat n’était peut-être pas le plus approprié pour cette journée (avec un logo Sinister Day, par exemple, true story!).

Notre conseil : pantalons moulants, micro-jupes, talons hauts, t-shirt Abercrombie & Fitch ou de foot, peigne coincé dans les cheveux, tout est bon pour leur faire passer l’envie de vous réinviter. Parler la bouche pleine est hautement recommandé.

A éviter ? les bonnes manières, les cols Claudine.

5) Un sweat régressif, pour une nuit interdite ?
Oui, vous vous êtes fait avoir. Et c’est un peu compréhensible. Votre ex vous a proposé un dîner « en toute amitié » chez lui, un verre de vin jamais vide à la main. Entre bons souvenirs et petits baisers fous, vous vous êtes réveillé dans son lit, seul. Tout en vous offrant un bol de café, on vous a prié de partir, parce que « j’invite du monde à midi ».

Notre conseil : la honte et les remords, il n’y a pas pire pour brouiller le teint. Optez pour un pantalon saumon et un sweat jaune ou rigolo/régressif type Mickey ou Bambi. Lorsque vous vous maudirez devant la glace de votre ex au petit matin, la vue de votre accoutrement ridicule saura vous remonter (un peu) le moral. Vous parviendrez même à lui faire passer définitivement l’envie de vous toucher à nouveau. Parce qu’on ne couche pas avec le sosie de Dorothée.

A éviter ? les chaussures inconfortables, qui rendraient votre fuite boitillante (et donc ridicule).

6) Le déguisement fou, pour un café-rupture :
Votre ex-moitié vous a proposé une belle et tendre amitié en lieu et place de votre fusion langoureuse. Vos matins et vos nuits sont rythmés par le son de vos larmes et de votre nez dégoulinant. Vous ne voulez plus jamais le revoir. SAUF QUE vous avez omis de lui rendre ses clefs de scooter. C’est con. Rendez-vous est pris dans un lieu neutre de tout souvenir commun : le café du commerce senteur friture.

Notre conseil : abandonnez le temps d’une heure votre regard humide de cocker neurasthénique. Faîtes lui regretter, soyez aussi apprêté qu’un sapin de Noël : robe de sirène, talons hauts, déguisement de James Bond…quel que soit votre genre, vous êtes une diva! Surtout, ne craignez pas d’en faire trop : Miss France, à votre vue, doit vous glisser sa couronne, oui Monsieur.

A éviter: le mouchoir usé coincé dans la manche, le foulard offert pour vos six mois.

Haut les coeurs!

crédit photo : @MGM

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :